[BRICO ASTRO] – La réalisation de ma table équatoriale – #2 BIS

[BRICO ASTRO] – La réalisation de ma table équatoriale – #2 BIS

7 juin 2020 0 Par Loan

ARTICLE 2 BIS – La construction… en 3D (sur SolidWorks).

J’ai profité d’un peu de temps libre pour avancer le projet de la table équatoriale.

Cet article devait être le n°3 sur la découpe des éléments… mais j’ai réalisé une étape intermédiaire qui me semble très utile et c’est pour ça que j’intitule cet article 2 BIS. Cet article sera très court : je ne vais pas entrer dans les détails (ça serait ennuyant et plus qu’inutile)… mais si vous avez des questions, contactez moi !

En effet, avant de découper les planches et de les assembler, j’ai voulu vérifier les plans et me familiariser avec en réalisant les pièces et en les assemblant sur SolidWorks.

Pour ceux qui ne connaissent pas SolidWorks, c’est un logiciel (payant… ou gratuit si vous êtes étudiant comme moi!) de conception 3D.

Construire et assembler les pièces de ma table s’est avéré très intéressant : ça m’a permis d’anticiper quelques problèmes et d’y remédier avant la construction mais aussi de déterminer l’emplacement exact des roulements et billes de roulement (qui est pour le coup expliqué très vaguement sur le site sacré « Table équatoriale pour les nuls »).
Aussi, ça me permet de savoir à l’avance comment rogner mes secteurs sur chaque côté (puisque la totalité de la pièce comme dessiné sur le plan de l’article 2 n’est pas utile).

J’ai en particulier pu déceler un problème de dimension qui aurait été très embêtant à la construction. En fait, j’avais un problème puisque le centre de masse de mon télescope et le centre des cercles qui ont servi pour dessiner les secteurs n’étaient pas alignés comme le montre la photo ci-dessous :

image.thumb.png.2bd27f7c1c5b56527db8641a13747418.png
Problème rencontré : l’axe noir devrait se trouver à 46°.

J’ai mis du temps à trouver ce qui n’allait pas (alors que c’était tout bête…), et je ne voyais pas ce qui clochait au point de reprendre tous les calculs du dimensionnement de la table à la main… ça me permet d’ailleurs de dire au passage que vous pouvez faire confiance au tableur Excel fourni sur le site : tout est correct.

En fait, le problème venait de moi : la distance entre les deux secteurs était erronée sur mes plans (10 cm en plus).

Problème résolu !

Voilà pour cet article très court. Vous l’avez compris, je vous invite à reproduire sous SolidWorks ou de construire en carton la table : ça permet de repérer les erreurs (même si on pensait ne pas en avoir fait)… et en plus c’est joli !

Voici le rendu :

La table équatoriale finie… enfin sur SolidWorks !

à bientôt pour l’épisode 3 !
Loan