[BRICO ASTRO] – La réalisation de ma table équatoriale – #3

[BRICO ASTRO] – La réalisation de ma table équatoriale – #3

15 juin 2020 2 Par Loan

ARTICLE 3 – Quelques changements et la découpe des pièces.

Bonjour à toi qui suis l’aventure de la construction de ma table équatoriale !

Nous y sommes ! La partie manuelle commence. Pour mieux décrire ce qu’il s’est passé depuis mon dernier article, celui-ci va se découper en 3 parties.

Quelques changements
Ma table va être construite avec des planches de contreplaqué (de la récup’) d’épaisseur 2,5cm d’environ 99 par 80cm. Si vous êtes attentifs, vous remarquerez qu’il y a un petit problème… la base de la table et la plateforme ont des dimensions plus grandes.

Pour résoudre le problème de la base, une nouvelle planche de même épaisseur a été commandée à sa taille (116 par 72 cm environ).
En revanche, il était possible d’adapter le plan de la plateforme pour qu’elle loge sur la planche de récup. En effet, si la totalité de l’arc du secteur sud sera parcourue lors de la course, une partie de celui du secteur nord sera inutile. Il est possible donc de rogner ses bords. De fait, on peut modifier la forme rectangulaire de la plateforme pour une forme en trapèze dont chaque longueur opposée correspondra à la largeur des secteurs comme le montrent les photos ci-contre.

Outre ce changement, j’ai finalement décidé de redimensionner la base de la plateforme que je trouve un peu trop grande. Elle fera 100cm par 72cm plutôt que 116cm par 72cm.

Aussi, il a été décidé de remplacer les tiges filetées pour le réglage des pieds par des pieds réglables utilisés pour supporter les receveurs de douche.

Les pieds en question.

Enfin, comme cela a été dessiné sous SolidWorks, les supports et les secteurs seront découpés à 45° (vers l’extérieur) sur certaines arrêtes pour un rendu plus propre (sinon, il aurait fallu combler le manque avec de la colle).

Le tracé des pièces

Il a ensuite fallu tracer les pièces en suivant les plans sur les planches de bois. Il n’y a pas vraiment de difficulté sur cette partie sauf pour le tracé des secteurs.
Pour faciliter cette étape, vous pouvez utiliser une ficelle nouée à un vis au bout de laquelle vous placez votre crayon. Il faut évidemment veiller à ce que le crayon reste toujours dans la même position pour ne pas introduire une erreur dans le rayon.
Une autre solution un peu plus fiable est celle de se fabriquer un compas de fortune comme sur la photo ci-dessous.

Un compas de fortune !

La découpe des pièces

Pour découper, on utilise une scie sauteuse et une scie circulaire (notamment pour les coupes à 45°). Il n’y a pas grand chose à rajouter…
Voici quelques photos des découpes soigneusement réalisées par Guy DAVID.

Pour finir, il faut poncer les pièces pour un rendu optimal !

Conclusion de cet article
La construction a bien avancé ! Il reste tout de même deux étapes majeures (et pas les moindres : l’assemblage et la motorisation).

Nous aborderons dans le prochain chapitre l’assemblage.
à bientôt !
Loan